La chute de Lady Dadelieau  

Nous avons reçu cette photographie, mais elle ne nous dit pas exactement où elle l’a prise, ni la ville, ni le pays, pas même le continent. Il y a ces gens qui ont d’étranges habitudes, nous dit-elle, qui l’ont grandement étonnée. Sur la photo, on les voit, très minces, pas comme ici, non rien à voir avec nos ventripotents rebondis ni même avec nos athlétiques élastiques, non, rien à voir, on le voit bien. Minces, nous le constatons, une photo, ça ne ment pas. Minces et même, très minces, la peau qui épouse à merveille l’ossature, qui détaille avec perfection les beautés des tibias et des fémurs, des clavicules et des côtes, des maxillaires et du temporal. Lady Dadelieau nous écrit qu’elle leur a livré, tout à fait gratuitement, à titre de programme pilote de marketing exploratoire, un condensé de son discours sur la conscience favorable. Elle leur a même, tout aussi gracieusement, offert de charmants signets avec cette inscription Je peux tout, tout tout tout, tout tout, tout. Lady Dadelieau ne mentionne pas, bravo pour son humilité, la gratitude et l’immense joie de ces gens, mais nous la devinons, nous la connaissons, nous la ressentons positivement, nous qui sentons tout tout tout. Nous ne comprenons pas, toutefois, nous le tenons du fils du coordonnateur des ventes de Lady Dadelieau, qu’un des assistants à la conférence gracieusement gratuite l’ait poussée, à la toute fin, sur le pas de la porte, si bien qu’elle s’est retrouvée le cul dans la boue.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s