Quand ça cloche, ça cloche

Quand nous nous sommes levés, il y avait un vacarme de cloches. Toute la ville sonnait. Pourtant, je suis né ici, j’ai vécu toute ma vie ici, et jamais je n’avais entendu la moindre cloche. Les seules dont je me souvienne sont celles qui sonnaient dans de vieux films.

Vite vite vite, une veste sur le dos, nous nous précipitons dans la rue. Déjà, la foule est dense, inquiète, perplexe. Des cloches?

Au-dessus de nos têtes, des nuées d’hirondelles fuyaient vers l’est. Entre nos jambes, des hordes de rats fuyaient vers l’ouest.

Parmi nous, je veux dire les humains, les plus craintifs quittaient déjà la ville dans leurs voitures bourrées de leurs plus précieux bidules. Nous hésitions. Comment laisser cette charmante maison, pourquoi tout abandonner pour de mystérieuses cloches?

L’un de nous, qui conservait quelques onces de lucidité, a suggéré de trouver la source de ces cloches. Où sont les cloches, la grande question. Grande, puisque nous n’avons plus d’églises depuis des lustres, plus de clochers, pas même pour la décoration, ou pour l’histoire.

Alors nous voilà, un petit groupe, affairés à chercher la source. Nous avons ratissé toute la ville, et ce n’était pas facile, avec cette foule partout, toutes ces voitures. Nous avons cherché, recherché, fouiné jusque chez le maire, jusque dans la Cour des Miracles.

Rien. Pas de cloche.

Alors.

Nos têtes se sont affolées d’un même mouvement. Sans grâce. Le son des cloches nous parvenait de partout à la fois. D’en haut, d’en bas, des quatre points cardinaux. Ça clochait de partout, et nous comprenions que nous ne trouverions jamais la source, mais surtout, que nous ne pourrions jamais fuir.

Nous sommes rentrés chez nous, nous avons abandonné la foule à elle-même, et nous nous sommes mis des bouchons dans les oreilles.

Depuis, nous avons appris le langage des signes. À l’extérieur, le temps a passé, et les gens ont craqué. Ils s’entretuent, ils se tuent, ils se contretuent, et autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s