Envie de pipi

G: Ne te sens pas seul, ce qui t’arrive me touche, je suis avec toi, en toi, par-dessus toi. Je pleure quand tu pleures, je ris quand tu ris, je suis là, tu vois?

F: Ce n’est pas suffisant.

G: Je suis une inexistence à remplir, un réceptacle, un joli plat en faïence, une casserole en acier inoxidable. Tu peux me remplir, je ne déborderai pas, promis.

F: Tu es bruyant, trop. J’entends ta voix dominer la mienne.

G: Je suis un panier de toile, malléable, tu peux m’écraser, m’étirer, me tordre.

F: Tu es sale.

G: Tant pis. Tu vois cette horloge? Tu vois l’heure qu’elle indique? C’est la mienne. Celle où je dois aller faire pipi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s