La vie, quelle affaire

VON JON: Chaque fois qu’il est question de la vie, les gens s’énervent, tremblent de tous leurs membres, se redressent, et n’écoutent plus, n’y parviennent plus parce que ça monte de leurs entrailles ce vacarme, oh, un vacarme pas joli, une cacophonie effrayante qu’ils ne parviennent pas à apprivoiser.

LE CHAT: Je ne sais que miauler. Feuler. Ronronner.

VON JON: C’est déjà pas mal. Pas mal mieux que le voisin de ma voisine, celui qui vit sur la rue d’à côté, vous savez, là où il y a un vieux chêne dont ils ont coupé deux branches le mois dernier.

LE CHAT: Ceci ou cela.

VON JON: C’est la vie. Il y a des mots comme ça, ils font mouche à tous coups.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s