Lancer des billes

J’ai une centaine de billes, et je les lance. Je les lance du matin au soir. Je suis assis sur la place, et je les lance dans le gravier. Dès que je les ai toutes lancées, je les ramasse et je recommence. Le lendemain, je reviens m’asseoir au même endroit, et je lance mes billes. Si mon banc est occupé, je m’assois ailleurs, et je lance mes billes. S’il n’y a un seul banc libre, je m’assois par terre et je lance mes billes.

Ce jour-là, je lançais mes billes comme d’habitude, comme je le fais depuis des années. Oh combien d’années? Je n’ai pas compté.

Cette femme, tailleur bleu, front plissé d’inquiétude, traversait la place. M’a vu. J’ai vu qu’elle m’avait vu, c’était évident, évident même si je n’y portais pas particulièrement attention. Elle s’est arrêtée à trois pas de moi, s’est penchée, m’a considéré. Il y avait maintenant un énorme sourire, mais encore quelques plis au front. Un grand grand sourire. Le rouge à lèvres craquelait, mais à peine, oh, c’était imperceptible. Elle s’est penchée, donc, et m’a demandé pourquoi. Pourquoi je lance mes billes.

Quelle étrange question!

Y a pas de raison, madame, pas de cause profonde, pas d’objectif non plus. Je les lance pour les lancer, parce que je les lance. Je les lance, un point c’est tout.

Son sourire s’est élargi, son rouge s’est craquelé un peu plus, tellement que ça devenait presque perceptible. Elle s’est redressée, a levé l’index, et m’a reposé la même question, en répétant pourquoi pourquoi pourquoi pourquoi.

Il n’y a pas de pourquoi, ma chère dame, il n’y a rien. Ça n’a aucun sens. Alors j’ai réfléchi, j’ai respiré, j’ai compati. Peut-être vous sentez-vous mal? Avec cette chaleur, cette humidité. Il y a des gens qui souffrent d’hallucinations, ça s’est vu.

J’espère que je ne l’ai pas effrayée. Elle a levé les deux bras au ciel, a effacé son sourire, et s’est enfuie en courant tout de travers. Moi, je ne m’étais pas interrompu, je lançais toujours mes billes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s