Comme un rapace fond sur un rat

Ce vendredi 25 septembre, nous avons cru que notre monde s’écroulait.

08:45 Un professeur de physique se présente en classe vêtu d’une robe de chambre jaune canari, grande ouverte sur un slip vert lime. Il annonce à ses étudiants que rien ne se perd, rien ne se crée.

10:32 Le chef de la police de S., qui doit témoigner dans une importante affaire de jaunissement d’argent, se présente en cour vêtu d’une robe de chambre jaune canari, dont les pans battent ses flancs, laissant apercevoir un caleçon lilas à bandes vert pomme.

12:00 Sur le coup de midi, le présentateur du journal télé entre en ondes en courant, engoncé dans une robe de chambre jaune canari, dont la ceinture est dénouée, dévoilant un sous-vêtement bleu ciel à rayures jaunes et rouges, alternées.

13:15 Devant cette situation inédite, le ministre de l’Intérieur convoque une réunion d’urgence au sommet pour 14:00.

14:00 Réunion d’urgence au sommet: le secrétaire personnel du ministre de l’Intérieur surgit dans une robe de chambre jaune canari qui laisse entrevoir, dans son flottement, un dessous aux reflets dorés.

14:10 Après un bref instant de commotion, les gardes s’emparent du secrétaire, le menottent, l’isolent dans une des tours du château.

14:45 Les membres du gouvernement réunis d’urgence décrètent que la nation fait face à une attaque organisée qui vise à déstabiliser quelque chose. On ne s’entend pas, toutefois, ce qui pourrait être déstabilisé, aussi, cet élément est absent de la déclaration officielle. Par prudence, on frappe d’interdit le port en public de robes de chambre jaune canari.

15:02 Dans un geste de défi sans précédent, le maire de la plus importante ville du pays se présente devant ses concitoyens enrobé dans les vêtements proscrits. Les forces de l’ordre, indécises, ne procèdent pas à son arrestation. Le maire caracole, batifole, impunément.

15:35 L’exemple du maire fait boule de poussière, et aux quatres points cardinaux se multiplient les apparitions de robes de chambres jaune canari.

16:01 Devant cette désobéissance incivile, le ministre de l’Intérieur, dont l’avenir est prometteur, annule son décret et court enfiler sa robe de chambre jaune canari.

17:39 Il n’y a plus rien à signaler depuis une heure trente-huit minutes.

22:43 Il n’y a plus rien à signaler depuis la dernière fois.

23:59 Le jour s’achève, sans qu’aucune robe de chambre jaune canari ne soit apparue dans le  merveilleux royaume magnifique.

Ce samedi 26 septembre, nous dormons dans une paix retrouvée. Sauf que nous savons maintenant que le pire veille au grain, pour fondre sur nous comme un rapace sur un rat.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s