Histoire de fleurs mortes dénuée de sens et de symboles

Chaque matin depuis un mois, je trouve une fleur morte sur le pas de ma porte. Ça varie. Parfois, c’est une rose. Rouge. Rose. Blanche. Jaune. Orange. Parfois, c’est un œillet, une marguerite, un tournesol, un lys, même une fleur du paradis, un pissenlit, une jonquille. Trente fleurs, pas une pareille, et ça continue. Toujours des fleurs mortes, c’est certainement un signe. Mais de quoi?

Après une semaine, ça a commencé à m’inquiéter. J’ai cru qu’on m’envoyait une malédiction, un message haineux, une menace. Je me suis donc levé tôt pour surveiller. Moi qui travaille tard tous les soirs, je me suis levé à six heures. Faut croire que ce n’était pas encore assez tôt: la fleur morte était déjà là. Je me suis donc levé à cinq heures. La fleur y était déjà. Je me suis levé à quatre heures, à trois heures, la fleur était toujours là. Le mystérieux ou la mystérieuse fleuriste me surveillait probablement, continuellement. J’en tremblais. Comment trouver le sommeil, dans ces conditions.

J’ai donc fait installer une caméra, pour enregistrer le moindre mouvement sur le pas de ma porte. J’y ai vu deux chats, un écureuil, mais pas de fleuriste. Au matin, il n’y avait pas de fleur. Pas devant cette porte. L’étrange personnage l’avait plutôt déposée sur le pas de ma porte arrière.

J’y ai installé une caméra aussi, mais la fleur s’est retrouvée sur le pas de la porte du côté. Trop facile. Ça finit par me coûter cher de caméras, mais avais-je le choix! 

Une fois toutes mes caméras installées, j’ai cru que ça y était, que j’avais enfin découragé l’intrus. Le lendemain matin, je ne voyais de fleur nulle part. Eureka, me suis-je exclamé. Prématurément.

La fleur avait été déposée sur l’appui de la fenêtre de ma chambre à coucher. Sans que je n’entende le moindre bruit!

À la quantité de fenêtres qu’il y a autour de la maison, ça ne vaut pas le coup. L’achat de caméras, et tout le système qui y est connecté finirait par me ruiner. J’ai donc abandonné.

J’ai décidé de ramasser les fleurs mortes pour en faire des bouquets. Des natures mortes. C’est quand même pas mal joli, j’en reçois des compliments. Je suis d’ailleurs en train de mettre sur pied un site internet, où je vendrai mes créations.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s