L’avenir de la biologie

Professeur 2 se lève de son bureau, redresse ses lunettes, et parcourt l’amphithéâtre d’un long regard étonné.

PROFESSEUR 2: Comme vous le savez, c’est aujourd’hui notre dernier cours d’histoire de la biologie. Je vous demanderai de me préparer un bref essai, pas plus de dix pages, sur l’influence qu’ont eue les découvertes en biologie sur l’évolution de la pensée humaine, et en particulier, sur la philosophie. Inversement, j’aimerais que vous donniez votre opinion sur l’apport qu’a pu avoir la philosophie sur la biologie. Ne vous inquiétez pas, je vous indiquerai des balises claires, à la fin de ce cours.

Professeur 2 s’écroule derrière son bureau, et cesse aussitôt de remuer. De la salle s’élève un oh très doux, comme une brise de fin de journée sur le lac. Professeur 2 ne se relève pas.

ÉTUDIANT 1: Monsieur, est-ce que ça va?

Personne n’ose bouger, comme si on s’attendait à ce que Professeur 2 bondisse sur ses pieds. Sauf qu’il y a peu de chance que cela se produise. Il ne respire plus. Étudiant 2 descend de sa place, et se penche sur le corps de Professeur 2.

ÉTUDIANT 2: Il est mort. Appelez la morgue.

ÉTUDIANTE 3: Est-il récupérable? Nous pourrions appeler les secours.

ÉTUDIANT 2: Nous avons là un ensemble d’organes fanés. Il faudrait lui transplanter un kit d’organes tout neufs, et ça, ça ne se fait pas.

ÉTUDIANTE 3: Un autre professeur à remplacer. La fin approche.

L’interphone grésille, et la voix blanche d’une secrétaire annonce: Professeur 2 est mort cet après-midi dans l’exercice de ses fonctions. L’avenir du programme de biologie sera réévalué à la réunion du conseil de la faculté ce soir, à vingt-trois heures cinquante-deux.

ÉTUDIANT 2: Le programme sera réévalué?

ÉTUDIANT 1: Probablement abandonné, faute de professeurs. Taux de mortalité trop élevé.

ÉTUDIANTE 3: À moins que nous ne les remplacions. 

ÉTUDIANT 1: Pour ça, faudra attendre au moins cinq ou six ans.

ÉTUDIANTE 3: Je peux commencer dès maintenant, à un salaire légèrement inférieur, le temps que je complète le doctorat. Reprenez vos places, poussez un peu ce corps, que je ne trébuche pas. Ce serait trop bête.L’interphone grésille à nouveau: la faculté annonce que Étudiante 3 remplacera Professeur 2. Elle obtiendra le tiers du traitement d’un professeur, ce qui offrira peut-être un avenir à la Biologie.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s