Douce image et verts sommets (5)

En bas, près du lac, c’était une cascade de cris, des rires qui envahissaient la vallée d’une vitalité angélique à faire oublier ce que mes mains accomplissaient. Ces voix me chantaient à l’oreille, élevaient pour moi seul un hymne à la plénitude, une rassurante libération de l’âme qui m’allégeait et me gonflait d’espoir, de candeur et d’une rare envie de caresser l’univers. Ces sons voltigeaient autour de moi, se mêlaient dans une sorte de mélodie naïve aux fines notes aigües que lançaient au-dessus de nos têtes un geai bleu, pendant que de chaque côté des mésanges se taquinaient, se poursuivaient ou dansaient un ballet aérien saccadé. Le lit lumineux des hautes fougères étincelait à quelques mètres de nous, là où la pente devient moins abrupte, les longues feuilles des fougères entremêlées de pyroles et de verges d’or buvant le soleil et nous renvoyant de la terre une invitation au repos que les notes traînantes des mésanges encourageaient avec une persistance hypnotique, engourdissante, berçant mon esprit et abandonnant mon corps à sa besogne, chaque son, les cris et les rires de mes cousines, le choeur des mésanges, la mélopée des geais, se mariant dans une euphonie parfaite, dans un chant unique aux teintes infinies auquel s’ajouta le rythme du pic-bois, impossible à voir mais dont les percussions résonnaient sur les rochers, sur toute la montagne, s’amplifiant et s’accélérant, enivrant les êtres à commencer par les écureuils qui lancèrent exactement au bon moment, comme s’ils suivaient une baguette de direction, leurs cris stridents, signal pour le mouvement suivant, beaucoup plus rapide, beaucoup plus rythmé, où de nouveaux sons s’ajoutaient les uns après les autres sans interruption, la basse rauque de la perdrix, les envolées cristallines de l’alouette, les réponses perçantes de la buse, tous ces êtres, fillettes, écureuils et volatiles, s’élevant et tourbillonnant dans la clarté comme une offrande aux cieux. Quelle marmelade! Quelle hallucination!

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s