L’esprit d’un aigle

Si j’avais l’esprit d’un aigle, je m’envolerais jusqu’à Paris

Si j’avais une trottinette avec des roues, je filerais jusqu’à Québec

Si j’avais dix dollars, j’achèterais des fleurs

Mais je ne suis que.

Je suis.

Ça, je ne le sais pas. Il y a quelques éternités, je me suis perdu de vue. Où ça commence, moi?

J’ai le pressentiment d’être une chouette. Ou un abat-jour.

Ma voisine a écrit un livre là-dessus. C’est ennuyant, elle invente page après page, elle délire, et j’ai beau plier les feuilles en quatre, je n’y trouve aucun sens. Pourtant, elle m’assure qu’elle raconte mon histoire. Comment pourrait-elle savoir? Hein?

Si j’avais l’esprit d’un aigle, je ne serais pas un abat-jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s