Écrire ce qui sera un drôle de bricolage

J’ai cette histoire en développement, où il y a trois, ou quatre, ou cinq narrateurs. Chacun suit deux personnages, essentiellement, sauf qu’on semble s’égarer. La jeune femme meurt, chez un narrateur, alors qu’elle survit, héroïne incontestée, dans l’autre. Lier ce qui semble inconciliable, surtout que le temps est à la fois identifié et torturé. J’ai mis cette écriture de côté depuis près de deux mois. Il faut que je m’y replonge, je suis prêt, je crois. Ce narrateur, le troisième, il me faut le catapulter dans l’histoire, tout en restant fidèle au déroulement de son intrigue, de son histoire qui franchement ressemble à un film catastrophe hollywoodien, avec les gens qui meurent, les bons, les méchants, l’amour. Bon, il est tard, je dois filer à l’aéroport, car elle arrive.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s