Le bang final

HOL: Les réactions que tu as, faudrait les verser dans le gosier du gringalet, pour la séance matinale de demain. Merci.

INST: Réactions? Lesquelles? Tu sais bien que je les évite depuis des décennies. Ça se déroule à l’extérieur, la vie, et je lui fous la paix. Je peins des paysages, je sculpte des écureuils, je bois de la tisane.

HOL: Ne sois pas inutile. Si revêche. Qu’en pensera le gringalet? Hein? S’ils rechignaient tous comme toi, il crèverait.

INST: Pauvre poire! Si tous les lèche-culs de ton village s’enfermaient dans leurs abominables pigeonniers, nous n’aurions pas à jongler avec ça, les réactions!

HOL: Et le gringalet? Tu veux l’achever?

INST: Ton gringalet, si tu y tiens, gave-le de tes réactions à la con!

HOL: Égorgeur!

INST: Imposteur!

HOL: Grr!

INST: Cot cot!

HOL: Clac!

INST: Bang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s