Le livre et la famille

N1: La sœur du frère de ma sœur me suggère de bricoler un livre. Me voilà entortillé.

N2: Tout ce qu’il te faudrait! Mon pauvre.

N3: Du papier, une presse, de l’encre, de la colle, de la corde, du carton, de la toile.

N2: Tout ce qu’il te faudrait savoir! Je te plains.

N1: Je pourrais faire une collecte familiale, ça me permettrait de rassembler les matériaux.

N2: Tout ce qu’une famille peut t’apporter! Mon pauvre.

N3: Une sœur, un frère, une sœur, et quoi d’autre. Ça me semble redondant.

N2: Tout ce que la consanguinité construit! Je te plains.

N1: Chez nous, c’est simple. Alexandre a quitté Joline qui s’est mise avec Juan qui a quitté Rose qui s’est mise avec Zachary qui a quitté Allison. Alors nous, les enfants!

N2: Tout ce que tu endures! Mon pauvre.

N3: Tu devrais écouter la fille de Zacharie et d’Allison.

N2: Tout le papier qu’elle entrepose dans son grenier. Je te plains.

N1: Du papier bulle. Peut-on bricoler un livre avec du papier bulle?

N2: Tout ce qu’on fait crever dans une vie. Mon pauvre.

N3: Peu importe le papier, ce qui compte, c’est l’encre et la corde. Rassemble la parentèle, et tout le monde à la tâche!

N2: Tout ce que ça te coûtera! Je te plains.

N1: Au moins, j’aurai un livre. Je pourrai l’ajouter à ma collection de bibelots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s